Ingénieur de recherche/ Scientifique (M/F) pour l’École Royale Militaire, Département de Mécanique, projet “Near-field pollutant dispersion due to explosions” (MSP20-02)

Description du poste et tâches associées

L'École Royale Militaire recherche un chercheur/ingénieur à plein temps, titulaire d'un master en sciences appliquées / ingénierie / physique / informatique dans le domaine de la mécanique des fluides et/ou de la simulation numérique. Les candidats à la recherche d'un poste de doctorat sont vivement encouragés à postuler et seront préférés. Le travail consiste avant tout en une campagne expérimentale sur le site d'élimination des engins explosifs de Poelkapelle, complétée par la mise en œuvre d'un modèle numérique. Dans cette étude, le focus est mis sur la quantification et la modélisation de la dispersion de petites particules due à une explosion, afin de quantifier les risques potentiels pour la santé sur le site de Poelkapelle et d'obtenir des modèles numériques pour la dispersion des particules due à l'explosion.

Contexte :
L’École Royale Militaire (ERM) est une institution militaire d’enseignement universitaire chargée de la formation académique, militaire et physique de base des futurs officiers et de la formation continue de ceux-ci au cours de leur carrière active au sein du département de la Défense. L’ERM mène également des recherches scientifiques au niveau universitaire pour des projets financés par la Défense ou des sources externes.
Vous travaillez au sein des unités de recherche “Fluid Dynamics” et “Military & Protective Engineering”, menant de la recherche à un niveau universitaire pour le projet de recherche de la Défense intitulé “Near-field pollutant dispersion due to explosions”.

Étude :
Les problèmes de dispersion atmosphérique des particules et des gaz commencent souvent par un dégagement explosif de matière. Cela est particulièrement vrai pour les problèmes dans le contexte militaire, comme l’évaluation de menaces terroristes utilisant par exemple des bombes sales. Nos études passées étaient focalisées sur la dispersion atmosphérique de polluants sans prendre en compte l’effet d’une explosion initiale. Le but de la proposition actuelle consiste en l’étude de l’effet d’une explosion sur la dispersion initiale de particules et de gaz. Cela permettra la prédiction des effets des polluants près de la source.

Dans la première phase du travail, nous avons l’intention de réaliser une étude expérimentale à large échelle de la “Covered Earth Detonation” sur le site de Poelkapelle. Dans ce cas-ci, des munitions conventionnelles sont disposées en vue de leur détonation dans une fosse couverte de terre. Cela constituera une riche source de données expérimentales pertinentes qui, à elles seules, répondront aux questions sur les effets de cette méthode d'élimination sur la santé et l'environnement. Dans une deuxième phase, les données collectées serviront à valider un modèle numérique de la dispersion et du dépôt en champ proche. Ce modèle peut être intégré au sein de notre modèle existant pour créer un pont entre l’explosion initiale et la dispersion par l’effet du vent.

Job description :
Le contrat sera d'une durée de quatre ans, avec possibilité de prolongation.

Tâches principales :

  • Réaliser des activités de recherche dans le cadre du projet d’étude :
    • Familiarisation avec les techniques expérimentales requises pour les mesures sur le terrain (Compteurs de particules Aérosol, cameras haute vitesse, senseurs de pression, station météo)
    • Revue de Littérature des techniques pour modéliser des explosions et leur effet sur les particules
    • Planning et exécution d’une campagne de mesures systématique au site de Poelkapelle site, en coordination avec le SEDEE
    • Analyse des mesures afin de permettre leur exploitation pour une quantification directe des expositions au site de Poelkapelle
    • Développement d’un modèle numérique, basé autour de notre implémentation variationnelle multi-échelle (VMS)
  • Rapporter les résultats du projet au promoteur et à l'équipe de recherche en anglais.
  • Communiquer les résultats obtenus lors de conférences internationales et rédiger des articles scientifiques en anglais.

Plus d'information :
Bart Janssens et David Lecompte

Compétences requises

Compétences techniques
  • Le candidat devra avoir un degré de master en sciences appliquées, Ingénierie, physique ou science de l’ordinateur.
  • Le candidat idéal aura une formation ou une expérience dans au moins quelques-uns des domaines suivants :
    • Techniques expérimentales
    • Simulation numérique et modélisation
    • Programmation scientifique (C++)
    • Modélisation des fluides et de la dispersion
    • Étude expérimentale et/ou numérique des explosions
  • Affinité avec l’informatique et la volonté d’utiliser un nouveau langage de programmation tel que Julia est une valeur ajoutée.
Exigence spécifique Le chercheur sera exposé à des renseignements classifiés et devra donc obtenir l'autorisation de sécurité requise. Le candidat doit consentir à la vérification des antécédents requise pour obtenir cette habilitation, qui sera effectuée par la Défense belge.
La signature d’un accord de non divulgation avec le service EOD (SEDEE) service peut aussi être requis.
Compétences personelles
  • Vous menez des recherches scientifiques de manière indépendante et droite dans un environnement multidisciplinaire qui pourrait vous conduire à un doctorat.
  • Vous pensez de manière innovante et créative.
  • Vous communiquez vos résultats de manière claire, concise et précise.
  • Vous prenez des initiatives.
  • Vous êtes impliqué et orienté résultats.
  • Vous êtes honnête, loyal envers l'institution et respectez la confidentialité.
  • Vous planifiez et gérez de manière proactive votre développement personnel, tout en étant critique pour votre propre fonctionnement et en vous efforçant de vous améliorer.
  • Vous améliorez l'esprit d'équipe et résolvez les conflits interpersonnels.
  • Vous résolvez les problèmes de manière autonome et trouvez des alternatives ou des solutions.
  • Vous vous comportez de manière respectueuse envers les autres, leurs idées et leurs opinions, ainsi qu’envers les procédures et les instructions.
  • Vous êtes flexible pour le changement et vous vous adaptez.
  • Vous vous engagez dans votre travail en donnant le meilleur de vos aptitudes pour tendre vers les plus hauts standards de qualité et persévérer si besoin est.
Autres compétences
  • Le candidat doit avoir une bonne connaissance de l'anglais (oral / écrit).
  • Une connaissance minimale du français ou du néerlandais est recommandée (collaboration avec des pairs).

 

Divers

Points de contact
Autres
  • Date probable de recrutement : à partir du 01 septembre 2020 ou plus tôt, en accord avec le candidat (les candidats obtenant leur diplôme en juin 2020 sont acceptés).
  • Statut : emploi à temps plein sur base d'un contrat à durée indéterminée avec le Patrimoine de l'École Royale Militaire (vous ne serez pas fonctionnaire).
  • Échelle des salaires : A11 (titulaires d'un master en sciences physique) / A21 (Ir ou titulaires d'un master en sciences de l'ingénieur (sciences appliquées)).
  • Avantages extra-légaux :
    • Possibilité d'obtenir une prime de bilinguisme (néerlandais/français)
    • Pécule de vacances
    • Prime de fin d'année
    • Assurance hospitalisation
    • Déplacement domicile - lieu de travail en transport en commun gratuit
    • Accès gratuit à l'infrastructure sportive du campus
    • Restaurant et cafétéria sur le campus avec une réduction sur le plat du jour
  • Lieu de travail : École Royale Militaire, Avenue de la Renaissance 30, 1000 Bruxelles.
  • Voyages occasionnels à l'étranger.
  • Environnement de travail stimulant.

 

 

Jobs

Application

  • Envoyez une lettre de motivation, un CV et un scan de la carte d’identité (deux faces) à Bart JanssensDavid Lecompte et à Thierry Deprez.
  • Vous serez employé dans un environnement militaire. C'est pourquoi chaque employé fait l'objet d'une vérification de sécurité. Veuillez ajouter à la sollicitation le document de sécurité complété
  • Veuillez mentionner la référence du projet : MSP20-02.
  • Date limite d'inscription : 20 juillet 2020.
  • Les entretiens auront lieu à l'École Royale Militaire, Rue Hobbema 8, 1000 Bruxelles. La date et l'heure seront communiquées aux candidats sélectionnés.