Ecole Royale Militaire

Home

.be

Vous êtes ici :

© Copyright 2010 - 2014 (KMS/ERM/KMA/RMA)

Plan du site  l  Disclaimer

Home

Home

Agenda

Contact

Organisation

Contact Agenda Organisation et personnel Multimédia et downloads

Photos

RMA Only

POL - Faculté polytechnique

Département de mathématique

» CHCH

» ABAL

» COBO

» MWMW

» PHYS

» MECA

» CISS

Département de physique

Département de chimie

Département de systèmes d'armes & balistique

Département de construction & matériaux

Département de mécanique

Département de communication, information, systems & sensors

Lors de la création de l’Ecole, en 1834, le but était de former des officiers ayant une formation d’ingénieur pour les armes « techniques » de l’époque, à savoir l’artillerie et le génie. L’artilleur devait calculer des trajectoires en intégrant de nombreux paramètres comme le terrain ou la météo, calculs qui se font maintenant de manière informatique. L’officier du génie, pour sa part, devait faire des calculs tant dans le cadre de la construction de bâtiments, de routes ou d’ouvrages d’art que dans le cadre de leur destruction.


L’enseignement ainsi dispensé a évolué et a mené à la création de la division Polytechnique tout d’abord et à la faculté Polytechnique ensuite. Aujourd’hui, la faculté Polytechnique mène, au terme d’une formation de cinq années, à l’obtention d’un Master en sciences de l’Ingénieur. En fonction des choix de carrière qui auront été posés au cours des premières années et en fonction des intérêts des élèves, ceux-ci se spécialisent lors de la quatrième année dans un des domaines suivants : Systèmes d’armes, Construction, Mécanique ou Télécommunication.


Une caractéristique importante de notre Ecole est l’aspect multidisciplinaire de la formation dispensée. Pour atteindre ce but et pour préparer au mieux les futurs officiers aux tâches qui les attendent, les élèves, quelle que soit l’orientation d’étude qu’ils ont choisie, recevront des cours dispensés par les deux facultés (POL et SSMW). Un candidat ingénieur sera donc aussi formé dans certains domaines des sciences du comportement et le titulaire d’un master en Sciences sociales et militaires pourra se targuer d’une solide formation technique.